Ça n’a pas bien été…

0
1914

Les derniers chiffres de l’institut National de Santé Publique du Québec confirment le bilan de mortalité catastrophique du Québec pendant la pandémie. En effet, les derniers chiffres octroient au Québec la première place en termes de mortalité par million d’habitants.

Le premier ministre du Québec François Legault met en garde depuis le début de la pandémie contre une analyse tronquée des données invoquant la rigueur de calcul du Québec par rapport aux autres juridictions. Hors, lorsqu’on se réfère aux données de surmortalité, la donnée la plus fiable pour obtenir un portrait complet des décès directs et indirects liés à la pandémie, le Québec fait tout aussi mauvaise figure.

Le Québec a enregistré une surmortalité de 50% de la fin mars à la fin mai 2020 soit 5269 morts excédentaires. Selon des données compilées par la BBC, le Royaume-Uni a observé une hausse de 43 % des décès en 2020, soit 64 500 morts excédentaires par rapport aux années précédentes.

  • Italie : 40 % de décès en plus en 2020 (42 900 morts excédentaires)
  • Brésil : 38 % de décès en plus en 2020 (19 300 morts excédentaires)
  • France : 25 % de décès en plus en 2020 (28 400 morts excédentaires)
  • États-Unis  : 16 % de décès en plus en 2020 (97 300 morts excédentaires)
  • Allemagne : 4 % de décès en plus en 2020 (7100 morts excédentaires)
  • Japon : 0,3 % de décès en plus en 2020 (400 morts excédentaires)
  • Corée du Sud : 5 % de décès en plus en 2020 (2400 morts excédentaires)