Budget de la CAQ – Un effort insuffisant pour la population

0
229
FTQ-Eric Demers

La FTQ a réagi hier au dépôt du 4e budget du ministre Éric Girard en mentionnant notamment  sa déception face à l’absence de plan pour lutter contre la hausse du coût de la vie.

« C’est bien beau un crédit d’impôt de 500 $ par personne pour les personnes salariées gagnant 100 000 $ et moins, mais on est loin d’un plan structurant ! C’est insuffisant pour les personnes plus démunies. Ça va payer deux ou trois épiceries, mais une fois dépensé, il ne reste rien. Rien pour contrer la hausse des coûts d’électricité, du logement et de l’alimentation. À quelques mois des élections, on pourrait être tenté de parler de bonbons électoraux. Ce n’est pas un plan de lutte contre l’inflation. Ça manque de vision », déclare le président de la FTQ, Daniel Boyer.

La FTQ déplore également que le gouvernement n’a pas considéré la bonification des prestations gouvernementales d’aide sociale, du crédit d’impôt pour solidarité ou la hausse du salaire minimum à au moins 18 $ l’heure.

Réinvestir dans les services publics

Concernant les nouveaux investissements en santé et en éducation, la centrale affiche également une certaine déception sur le fait qu’on couvre essentiellement les coûts de système, plutôt que d’envoyer le signal d’un réinvestissement massif dans les services publics.

Le Fonds des générations

Par ailleurs, au lieu de verser les 3,4 milliards de dollars dans la caisse du Fonds des générations, la centrale aurait préférée que Québec investisse plutôt dans les services publics au profit des générations futures.