Des syndicats réclament un soutien financier d’urgence pour le transport aérien

0
170

En compagnie d’autres syndicats du secteur aérien, le syndicat Unifor s’est adressé au gouvernement fédéral et provinciaux afin que des mesures d’aide directes soient mises en place rapidement pour aider le secteur du transport aérien.

 « Alors que depuis mars dernier, plusieurs pays dont les États-Unis, la France, le Royaume-Uni et l’Allemagne, pour ne nommer que ceux-là, sont venus en aide à leur industrie aérienne, le Canada n’a rien fait jusqu’à maintenant pour la sienne. Portant le transport aérien est un rouage stratégique dans nos infrastructures que ce soit pour le déplacement de la population, l’accès aux régions, le transport de biens et de marchandises au pays et à l’international. Elles sont aussi de très grands employeurs qui ont dû mettre à pied des milliers de gens », explique Renaud Gagné, directeur québécois d’Unifor. 

Il faut aussi prendre en compte l’impact du ralentissement du transport aérien sur l’industrie aérospatiale qui souffre elle aussi d’une baisse généralisée de la demande pour tout ce qui concerne les avions, les moteurs et les équipements entrant dans la composition des avions de lignes commerciales.

Unifor lance donc un appel aux gouvernements fédéral et provinciaux pour une aide de l’ordre de sept milliards de dollars se composant :

  • d’une combinaison de garanties de prêt et d’aide financière directe pour le rétablissement et/ou le maintien des services aériens, et ce, de manière semblable au soutien offert par d’autres pays; et
  • de financement pour l’élaboration d’un plan de quarantaine et de dépistage rigoureux afin d’assurer un environnement sécuritaire pour les usagers et les travailleuses et travailleurs.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here