Le monde de la culture obtient enfin de l’aide

0
176
Le guichet fermé du Théâtre du Nouveau Monde pendant la pandémie. Photo Eric Demers

Le gouvernement du Québec annonce une aide de 50 millions de dollars aux salles de spectacles et aux théâtres qui ont vu leurs salles fermées ou grandement réduites.

« C’est une excellente nouvelle. C’est ce qui devrait permettre à la plupart de nos employeurs de maintenir un certain niveau d’activité et donc de faire travailler nos membres, sans compromis sur les conditions salariales. Cette mesure n’assurera pas le plein emploi de sitôt, mais cela nous permet d’espérer un éventuel retour à la normale à la fin de la pandémie puisque les producteurs et diffuseurs qui nous emploient seront toujours en affaires. Aucunes des mesures annoncées précédemment ne permettait cet espoir », se réjouit Natalie Goyer, présidente du local 56 IATSE.

Le programme d’aide vise à combler les pertes de revenus à la billetterie. Le programme octroie une aide à la hauteur de 75% des revenus moyens équivalents de l’année dernière pour les six prochains mois. L’aide est conditionnel au paiement des artisans.

De son côté, la FTQ qui a récemment accueilli parmi ses rangs plus de 4000 travailleurs et travailleuses de l’AQTIS maintenant fusionné avec le IATSE, est également satisfaite des mesures.

« Nous croyons nécessaire ce soutien pour venir en aide aux arts vivants et notamment aux artistes, musiciens, gestionnaires de salles de spectacles et artisans multiples du milieu de la culture qui est si important pour notre identité collective. Ce secteur a durement payé le prix de la crise de la COVID et sa survie va dépendre d’un plan d’action mobilisateur. Ce plan devra tenir compte également de plusieurs balises comme la révision de la Loi sur le statut de l’artiste, l’implantation de mécanismes de contrôle des GAFAM, etc. », déclare le président de la FTQ, Daniel Boyer. 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here