[L’édito] Hommage aux travailleurs et travailleuses

0
364
Photo Eric Demers


Nous voyons enfin la lumière au bout du tunnel. Nous sommes en voie de traverser cette troisième vague de la pandémie et nous avons enfin conclu une entente de principe dans le secteur public ainsi qu’une entente dans l’industrie de la construction.

Parlant de la pandémie, on ne peut passer sous silence l’immense effort ainsi que les sacrifices des travailleurs et travailleuses en santé, en éducation et dans les services sociaux qui, malgré des conditions de travail extrêmement difficiles, l’épuisement et le manque de personnel, et ce, en pleine négociation du secteur public ont maintenu les services à la population. Bravo !

Il faut également saluer tous les travailleurs et toutes les travailleuses qui ont maintenu les services dans le secteur alimentaire, dans les usines, les transports, l’ensemble des services à la population. Nous avons évidemment une pensée bien particulière pour les travailleurs et travailleuses qui ont été frappés de plein fouet par la pandémie : en culture, en restauration, dans l’hôtellerie, dans les secteurs de l’aérospatiale et du transport aérien.

Avec l’été qui arrive, espérons que nous aurons l’occasion de recharger nos batteries, comme le dit si bien l’expression, et que nous pourrons enfin côtoyer nos familles, parents et amis après plus d’un an de pandémie. En même temps, il faut déjà se préparer aux prochaines batailles et maintenir la pression sur les gouvernements pour que le retour à la normale s’accompagne d’une relance plus juste, plus verte et plus démocratique.

Mais cela ne se fera pas tout seul, il faudra ensemble se mobiliser, débattre et convaincre ceux et celles qui mettent en doute la nécessité de se serrer les coudes pour que tous et toutes puissent vivre dignement dans une société qui se préoccupe de sa population.
À titre d’exemple, nous aurons peut-être des élections fédérales cet automne. Comme elle le fait à chaque scrutin, la FTQ fera le bilan de ce gouvernement et va interpeller les différentes formations avec sa plate-forme électorale afin d’améliorer les conditions de vie des Québécois et Québécoises et de les aider à faire un choix éclairé. L’implantation d’un régime d’assurance médicaments public et universel, l’assurance-emploi, la protection des régimes de retraite en cas de faillite, l’interdiction des clauses de disparité de traitement, la lutte contre les paradis fiscaux ne sont que quelques-uns des dossiers sur lesquels seront interpellés les formations politiques et les candidats et candidates.
Il sera aussi question de relance économique. Un plan de relance a déjà été présenté au gouvernement du Québec. Cette relance ne pourra se faire sans dialogue social. Ce que nous voulons c’est un Québec plus juste, plus égalitaire, plus solidaire et plus vert. Nous voulons un système économique qui profitera à tous et à toutes tout en ayant à cœur la protection du bien commun.

En conclusion, au sortir de cette troisième vague, et avec l’espoir de passer un été un peu plus normal, nous voulons rendre hommage à tous les travailleurs et à toutes les travailleuses qui, depuis plus d’un an, font en sorte de nous rendre la vie plus facile, prennent soin de nos familles, de nos enfants, de nos parents et de nos proches.

Un immense sincère et solidaire merci !

Daniel Boyer, président de la FTQ
Denis Bolduc, secrétaire général de la FTQ