La famille FTQ en deuil d’un grand militant

0
1238
Michel Lizée lors du Séminaire FTQ sur retraite et les assurances collectives en 2015. (Photo : Louis-Michel Guénette / Archives de la FTQ)

C’est avec tristesse que la FTQ a appris le décès d’un collaborateur et militant de longue date, Michel Lizée. Michel était une personne d’exception qui a grandement contribué à sensibiliser les travailleuses et les travailleurs à tout ce qui touche le vaste dossier de la retraite. Tout au long de sa carrière, Michel avait grandement contribué à vulgariser et démocratiser le dossier de la retraite. Maintes fois conférencier au Séminaire retraite et assurances, il à donner le goût et la passion à de nombreux militants et militantes de s’investir et de prendre ce dossier à bras le corps malgré son apparente complexité.

« Michel a contribué à façonner ma vision de ce que devrait être un  »acteur » du monde du travail. Le voir défendre les intérêts qui lui était à coeur avec humanisme, ouverture et dans un esprit démocratique était inspirant », a souligné Marie-Josée Naud conseillère à la FTQ responsable du dossier des retraites.

Michel Lizée a été le cœur et le moteur de la stratégie d’éducation en matière de retraite avec Marie-Josée Naud, Denise Gagnon et Pierre Dupuis du service de l’éducation de la FTQ. Par ailleurs, il fut un des initiateurs et le premier directeur informel du service de l’éducation de la FTQ. Parmi ses réalisations, il a innové avec la mise en place du régime de retraite par financement salarial pour les travailleuses et travailleurs des groupes communautaires et de femmes (RRFS). Ce régime a reçu le prestigieux prix Plan Sponsor de Benefits Canada à Toronto en 2010. Il a aussi été l’un des principaux artisans de la mise sur pied et du développement du Service aux collectivités de l’UQAM qui existe depuis plus de 30 ans pour soutenir le travail des syndicats et des groupes communautaires au Québec.

« Merci, confrère Michel, pour tout ce que tu as donné à la FTQ, aux travailleurs et aux travailleuses : ton temps, ton énergie, ainsi que ton amour contagieux de ce dossier parfois mal aimé. À sa conjointe Ruth Rose, son fils Charles, ainsi qu’à tous ses proches, parents et amis, la FTQ offre ses plus sincères condoléances, » a ajouté Daniel Boyer, président de la FTQ.