Une première femme à la tête du Fonds de solidarité

0
1190
Photo Wikimedia Commons

La FTQ, à l’origine de la création du Fonds de solidarité, a tenu à saluer le départ de son président et chef de la direction depuis 2014, Gaétan Morin et à lui souhaiter une excellente retraite, bien méritée. « Gaétan a été un grand leader tout au long de sa carrière qu’il a entamée en 1989 au Fonds de solidarité en tant que conseiller financier. Il a su mettre en place tous les outils permettant au Fonds d’être un partenaire incontournable du développement économique du Québec, tout en permettant à des milliers de travailleuses et travailleurs d’épargner pour leur retraite », ont déclaré le président et le secrétaire général de la FTQ, Daniel Boyer et Denis Bolduc.

Pour succéder à Gaétan Morin, qui quittera officiellement ses fonctions le 31 mars prochain, le Fonds de Solidarité FTQ a procédé à la nomination de Janie C. Béïque au poste de présidente et cheffe de la direction. « À la FTQ, nous sommes extrêmement fiers de cette nomination d’autant plus qu’il s’agit de la première femme à occuper ce poste important.  Fiers également de pouvoir compter sur une personne qui connaît bien le Fonds et sa mission puisque Mme Béïque est à l’emploi du Fonds de solidarité FTQ depuis 21 ans. Reconnue par ses pairs comme étant une grande leader, Mme Béïque possède toutes les compétences dont le Fonds a besoin pour le propulser encore plus loin », ont ajouté Daniel Boyer et Denis Bolduc.