Décès de Gaston Carrière – Un militant syndical hors du commun s’éteint

0
191

Le Monde ouvrier a appris avec une grande tristesse le décès de Gaston Carrière, ancien président de la section locale 142 d’Unifor et militant acharné du Conseil régional FTQ Outaouais.

« Je veux tout d’abord offrir mes plus sincères condoléances à la famille de Gaston. Je tiens aussi à témoigner des grandes qualités de Gaston. Il était de cette trempe de syndicaliste qui n’avait pas peur de monter aux barricades pour défendre ce en quoi il croyait. J’ai travaillé avec lui sur de nombreux dossiers. C’était un allier incroyable, un travailleur acharné et il était d’une loyauté exceptionnelle. L’un de nos plus grands combats a certainement été de réussir à faire rouvrir la papetière de Gatineau qui avait été fermée en 2010. Aujourd’hui, c’est non seulement un confrère, mais un ami très cher que je perds », témoigne le directeur québécois d’Unifor, Renaud Gagné.

Gaston Carrière était reconnu pour ne pas avoir la langue dans sa poche. Dans un article du journal Le Droit qui faisait état de la fougue de Gaston Carrière, Renaud Gagné poursuivait en disant : « Quand j’ai moi-même commencé en 1984, il était déjà là et c’était vraiment un syndicaliste engagé, avec un franc-parler que je qualifierais de légendaire. Quand il s’adressait à une foule, même s’il y avait 1000 personnes, c’était toujours quelque chose qui venait du cœur et qui était pour la défense de tous les travailleurs. »

M. Carrière a été impliqué dans le mouvement syndical pendant plus de 40 ans. On le qualifiait de référence syndicale pour le secteur forestier dans l’Outaouais.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here