La FTQ et la FTQ-Construction mandatent Me Anaïs Lacroix pour faire enquête

0
218

La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) et la FTQ-Construction ont annoncé le 16 mai dernier que Me Anaïs Lacroix de la firme Latitude Management aurait le mandat de faire enquête sur les événements ayant conduit à l’élection de M. Rénald Grondin à la tête de la FTQ-Construction malgré les événements révélés par La Presse le 28 avril dernier.

L’enquête visera à faire la lumière sur les actions ayant fait l’objet de la décision de la Commission des lésions professionnelles (CLP) en octobre 2012 et à enquêter sur les circonstances dans lesquelles M. Grondin a pu accéder au poste de Président de la FTQ-Construction.  Le mandat est donc de procéder à une enquête en colligeant la preuve documentaire et testimoniale et de fournir un avis impartial et indépendant.

Me Lacroix est une avocate chevronnée en droit du travail et détient une expertise de pointe dans la résolution des situations de harcèlement au travail. Me Lacroix a participé à plus de 500 processus d’enquêtes organisationnelles à travers le Canada. En 2020, elle a été nommée assesseur pour la Commission canadienne des droits de la personne et enquêtrice pour l’Assemblée nationale du Québec. En 2021, elle a également été nommée enquêtrice pour l’Ombudsman de la Défense nationale et des Forces armées canadiennes, ainsi que pour la Chambre des communes du Canada. Ses services ont également été retenus comme consultante pour Égalité des genres Canada, ainsi que pour la révision de la politique relative au harcèlement de l’Assemblée nationale.

Me Lacroix intervient dans les situations complexes, sensibles et médiatisées impliquant notamment des membres de la direction ou de conseils d’administration. Elle a par ailleurs développé une expertise pour les dossiers d’inconduite sexuelle et de discrimination.