La crise des médias

0
436

La FTQ est grandement préoccupée par la crise qui frappe les médias au Québec, les médias écrits en particulier. En commission parlementaire cet été, le président Daniel Boyer a invité le gouvernement Legault à agir rapidement afin de sauver cette industrie. Cette crise met en péril non seulement l’information de qualité, mais aussi notre démocratie. À ce chapitre, la FTQ a salué les mesures annoncées par Québec en début octobre en ce qui a trait au crédit d’impôt (35 %) sur les salaires du personnel travaillant dans la production du contenu journalistique jusqu’à concurrence de 75 000 $, et le crédit d’impôt pour la transformation numérique des entreprises de médias écrits. Mais cela ne règle pas le problème de fond qui est le siphonnage des contenus journalistiques par les géants du Web qui exploitent le travail des artisans de l’information sans payer aucune redevance. Aussi, pour la FTQ Québec doit accentuer la pression sur Ottawa pour qu’il agisse.