Galvano : les travailleurs veulent leur part

0
406
Photo: Daniel Mallette

Les 35 travailleurs syndiqués Métallos chez Galvano à Belœil sont en grève depuis le 9 juillet dernier. Ils réclament leur part de la réussite de l’entreprise après des années de vache maigre, de concessions et même de gel salarial. Les négociations achoppent principalement sur le salaire et les horaires de travail.

À la fin septembre, des militants syndicaux de la grande région de la Montérégie et de plus loin se sont rassemblés pour les appuyer à l’initiative du Conseil régional FTQ de la Montérégie et du Syndicat des Métallos. « Ça touche droit au cœur de sentir que nous ne sommes pas seuls », a fait valoir le président de l’unité syndicale de la section locale 9414 des Métallos, François Noiseux.

 « Quand un groupe choisit de se tenir debout, de tenir tête et de réclamer une juste part du gâteau, les gens prennent un risque, mettent leur tête sur le billot. C’est important que tous les syndiqués autour répondent présents pour les soutenir. Ils tiennent la route, ils n’ont pas un genou à terre et ils sont appuyés », a souligné le représentant syndical des Métallos, Guy Gaudette.