Denis Bolduc, nouveau secrétaire général de la FTQ

0
687
Photo: Eric Demers

Les personnes déléguées du dernier congrès de la FTQ ont élu un nouveau secrétaire général, Denis Bolduc, succédant ainsi à Serge Cadieux qui avait annoncé qu’il ne solliciterait pas de nouveau mandat (voir l’article hommage à Serge Cadieux).

Denis Bolduc est un militant syndical de longue date. Ses premières années de militantisme syndical au Journal de Québec lui ont fait vivre un des conflits les plus durs des années 2000. Face à un employeur entêté, vorace et sans scrupules, il a coordonné l’équipe qui produisait quotidiennement le MédiaMatin Québec, le journal des lockoutés. Il a également été président du syndicat des employé-e-s du Journal de Québec.

« C’est avec une grande humilité et un grand honneur que j’ai accepté le mandat que m’ont confié les personnes déléguées des différents syndicats affiliés. La FTQ est une grande centrale, la plus importante du Québec, et cela vient aussi avec des obligations de résultat. Nous avons d’importantes batailles à faire. Comptez sur Daniel Boyer et moi, avec le Bureau de direction, pour mener ces batailles », a déclaré le nouveau secrétaire général de la FTQ.

Fort de l’expérience acquise à titre de secrétaire général du SCFP-Québec de 2011 à 2016, Denis Bolduc possède les qualités pour remplir ce mandat. Comme président du SCFP-Québec, il a siégé pendant plus de trois ans au Bureau de direction de la FTQ. Cette expérience lui a permis de bien connaître les dossiers qui seront devant lui au courant des prochaines années.

« Ensemble, nous devrons nous assurer que la FTQ se fasse entendre et qu’elle exerce toute son influence. La société québécoise en a grandement besoin », a-t-il déclaré en entrevue avec le Monde ouvrier.