COP26 – Au jour le jour, 6 novembre 2021

0
179
Crédit : Martin L’Abbée, Métallos

La journée de samedi a commencé avec une rencontre avec l’équipe de négociation canadienne et le ministre de l’Environnement, Steven Guilbault. Ce dernier a ouvert la rencontre en soulignant qu’il en était à sa 19e COP et qu’il s’agissait de sa première en tant que décideur. Il note un progrès notable d’année en année dans la compréhension des enjeux de la crise climatique et surtout dans l’implication des décideurs. Un membre présent de la délégation FTQ a interpelé le ministre sur l’intention de son gouvernement de joindre l’alliance Beyond Oil & Gas (BOGA). Le ministre a salué l’initiative québécoise, mais a rappelé que la gestion des ressources naturelles était de compétence provinciale et, pour cette raison, le gouvernement fédéral ne se joindra pas à l’alliance. Il a tenu cependant à ajouter que tout engagement climatique des provinces facilitait grandement son travail dans l’avancement du dossier.

M. Guilbault a insisté sur le fait que le dossier climatique était une priorité pour son gouvernement et qu’il était clair pour lui qu’une politique climatique de transition juste devait impliquer les travailleurs et les travailleuses, les représentants des industries ainsi que les communautés. Une réponse qui satisfait la délégation FTQ qui martèle cette revendication à toutes les occasions. D’autres questions lui ont été posées par les représentants des autres groupes présents, notamment sur l’implication des municipalités, le point de vue canadien sur le nucléaire, la santé et sur la finance climatique.

Pendant ce temps, quatre membres de la délégation FTQ se rendaient à Édimbourg à la rencontre du ministre québécois de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Benoit Charette, pour une réunion rassemblant des membres de la société civile, des groupes environnementaux, syndicaux et d’affaires. Une rencontre importante pour la FTQ qui réclame des espaces de discussion concertés depuis déjà cinq ans. Les délégués ont demandé au ministre qu’il réitère cette initiative quelques fois par année. Et pourquoi pas en préparation des prochaines COP, question de prendre de l’avance dans le développement de l’expertise québécoise dans la transition juste. Une demande qui a semblé plaire au ministre.

La FTQ en a profité pour féliciter le gouvernement pour son alliance avec BOGA et souhaiterait maintenant que cet élan se traduise en une loi sur la carboneutralité avec des ambitions qui dépassent les cibles actuellement prévues. Par ailleurs, les membres FTQ ont demandé au ministre de reconnaitre et de nommer la participation des travailleurs et des travailleuses dans les initiatives de transition juste des industries québécoises plutôt que de s’en tenir à saluer le monde des affaires. Par ailleurs, les délégués ont insisté sur l’importance d’ajouter la signature du Québec à la déclaration internationale qui a été signée par le Canada en début de semaine. Aucun engagement n’a été pris par le ministre à cet effet.

La délégation FTQ a ensuite marché aux côtés d’une vingtaine d’organisations syndicales à la manifestation qui a eu lieu dans le cadre de la Journée mondiale du climat. Simultanément à Montréal, un rassemblement organisé par le Réseau intersyndical pour le climat (RIC) avait lieu au parc du Mont-Royal dans le même contexte.  

En fin de journée, le conseiller en environnement et transition juste de la FTQ, Patrick Rondeau, a fait une présentation sur les droits de la personne et les changements climatiques dans le cadre d’un panel organisé par l’ONU. Son message portait principalement sur le droit du travail et les conventions internationales. Écoutez le panel sur ce lien.

La délégation de la FTQ à Glasgow est composée du secrétaire général de la FTQ, Denis Bolduc, ainsi que plusieurs membres des syndicats affiliés de la FTQ, dont le Syndicat des employées et employés professionnels-les et de bureau (SEPB), le Syndicat des Métallos et le Syndicat des travailleurs et travailleuses unis de l’alimentation et du commerce (TUAC).